Les CMEI améliorent la qualité de la vie



Les conseillers médicaux en environnement intérieur (CMEI) sont de plus en plus présents en France. Leur expansion est liée à la prise de conscience progressive des risques liés aux problèmes de pollution intérieure.

Aujourd’hui en France, près d’un logement sur dix présente des concentrations très élevées en polluants chimiques et seulement 45% des logements présentent une concentration très faible en polluants.

Une trentaine de polluants a été recensée : acariens, mites, tabagisme, poils de chiens et chats, pollen, produits de construction et décoration, d'ameublement, d'entretien ou de bricolage, équipements de chauffage et de production d'eau chaude, etc.

Leur rôle
Les conseillers médicaux en environnement intérieur (CMEI) interviennent sur demande d’un médecin (uniquement !) après que celui-ci ai détecté chez son patient une pathologie liée à un ou plusieurs polluants de la maison.
Leur mission est de conseiller le « patient », de lui apprendre les bons gestes pour faire diminuer la concentration en polluants, qu’ils soient chimiques ou biologiques.
Ces conseillers, interviennent à domicile, pendant au moins deux heures. Ils font un état complet des lieux, décortiquent les habitudes des personnes pour savoir ce qui pourrait être à l’origine de la présence du ou des polluants de l’habitat. Ils sont également munis d’appareils de mesure pour chiffrer les concentrations des polluants.

Aujourd’hui, il y a trente-huit CMEI sur tout le territoire français. Ils interviennent très rapidement après la demande du médecin.

Dans 95% des cas, il y a bien effectivement un problème lié à la pollution de l’air intérieur et donc à un polluant allergène.

 

Il est donc impératif de prendre rendez-vous avec son médecin si l’on observe des problèmes respiratoires récurrents. Il faut aussi lui soumettre l’idée de vous mettre en relation avec l’un de ces conseillers médicaux en environnement intérieur.